Justine ou les malheurs de la vertu-logo

Justine ou les malheurs de la vertu

Marquis De Sade

Longtemps réduit au statut d'écrivain pornographique, le marquis de Sade est de nos jours considéré comme une illustre figure du patrimoine littéraire français. Derrière sa plume érotique et amorale se cache la critique féroce de la société de l'Ancien régime. Élevé et éduqué chez les jésuites au collège de la cavalerie royale, Donatien Alphonse François de Sade passe une grande partie de sa vie en prison où il mourra. Ses mœurs et ses écrits - 'Les Cent vingt journées de Sodome ou l'école du libertinage', 'Justine ou les malheurs de la vertu' - étaient autant de provocations libertines et révolutionnaires que la société napoléonienne ne pouvait que réprimer. Héritier des Lumières, il fait de la renaissance philosophique de l'individu une apologie de la débauche, de la cruauté et de la satisfaction systématique de tous les vices.

Longtemps réduit au statut d'écrivain pornographique, le marquis de Sade est de nos jours considéré comme une illustre figure du patrimoine littéraire français. Derrière sa plume érotique et amorale se cache la critique féroce de la société de l'Ancien régime. Élevé et éduqué chez les jésuites au collège de la cavalerie royale, Donatien Alphonse François de Sade passe une grande partie de sa vie en prison où il mourra. Ses mœurs et ses écrits - 'Les Cent vingt journées de Sodome ou l'école du libertinage', 'Justine ou les malheurs de la vertu' - étaient autant de provocations libertines et révolutionnaires que la société napoléonienne ne pouvait que réprimer. Héritier des Lumières, il fait de la renaissance philosophique de l'individu une apologie de la débauche, de la cruauté et de la satisfaction systématique de tous les vices.
More Information

Description:

Longtemps réduit au statut d'écrivain pornographique, le marquis de Sade est de nos jours considéré comme une illustre figure du patrimoine littéraire français. Derrière sa plume érotique et amorale se cache la critique féroce de la société de l'Ancien régime. Élevé et éduqué chez les jésuites au collège de la cavalerie royale, Donatien Alphonse François de Sade passe une grande partie de sa vie en prison où il mourra. Ses mœurs et ses écrits - 'Les Cent vingt journées de Sodome ou l'école du libertinage', 'Justine ou les malheurs de la vertu' - étaient autant de provocations libertines et révolutionnaires que la société napoléonienne ne pouvait que réprimer. Héritier des Lumières, il fait de la renaissance philosophique de l'individu une apologie de la débauche, de la cruauté et de la satisfaction systématique de tous les vices.

Language:

French

Narrators:

Elie Axas

Length:

1h 49m


Chapters

Chapter 1
Chapter 1

54:40


Chapter 2
Chapter 2

54:46