Try Premium for 30 days

Live games for all NFL, MLB, NBA, & NHL teams
Commercial-Free Music
No Display Ads
Le confesseur-logo

Le confesseur

Hugues Rebell

La princesse Elisabeth Bathory était dans un grand émoi depuis qu’elle avait perdu son chapelain. Il avait quitté ce monde en odeur de sainteté, mais d’une façon si brusque, si inattendue, qu’on ne put songer, avant le dernier soupir, à lui donner un successeur. À vrai dire, la princesse n’était que peu attachée à la personne du prêtre ; mais, chrétienne fort exacte en ses dévotions, elle souffrait de ne plus pouvoir les accomplir. Le château de Seebenstein qu’elle habite durant la belle saison, bâti sur une haute montagne, est d’un abord difficile ; et à l’époque de notre histoire, il fallait plusieurs heures pour se rendre du vieux parc à l’église la plus proche. Il était facile, par contre, de revenir à Vienne, mais une fois qu’Elisabeth Bathory se trouvait dans ses domaines, rien ne la décidait à les quitter avant l’automne : non moins que Dieu et la religion, la princesse aimait ses aises, la paresse et toutes les voluptés. Voici un charmant début pour un grand classique de la littérature érotique. Ecrite au début du Xxème siècle, elle met en scène une relation ambiguë entre la princesse Bathory et son confesseur.

La princesse Elisabeth Bathory était dans un grand émoi depuis qu’elle avait perdu son chapelain. Il avait quitté ce monde en odeur de sainteté, mais d’une façon si brusque, si inattendue, qu’on ne put songer, avant le dernier soupir, à lui donner un successeur. À vrai dire, la princesse n’était que peu attachée à la personne du prêtre ; mais, chrétienne fort exacte en ses dévotions, elle souffrait de ne plus pouvoir les accomplir. Le château de Seebenstein qu’elle habite durant la belle saison, bâti sur une haute montagne, est d’un abord difficile ; et à l’époque de notre histoire, il fallait plusieurs heures pour se rendre du vieux parc à l’église la plus proche. Il était facile, par contre, de revenir à Vienne, mais une fois qu’Elisabeth Bathory se trouvait dans ses domaines, rien ne la décidait à les quitter avant l’automne : non moins que Dieu et la religion, la princesse aimait ses aises, la paresse et toutes les voluptés. Voici un charmant début pour un grand classique de la littérature érotique. Ecrite au début du Xxème siècle, elle met en scène une relation ambiguë entre la princesse Bathory et son confesseur.
More Information

Description:

La princesse Elisabeth Bathory était dans un grand émoi depuis qu’elle avait perdu son chapelain. Il avait quitté ce monde en odeur de sainteté, mais d’une façon si brusque, si inattendue, qu’on ne put songer, avant le dernier soupir, à lui donner un successeur. À vrai dire, la princesse n’était que peu attachée à la personne du prêtre ; mais, chrétienne fort exacte en ses dévotions, elle souffrait de ne plus pouvoir les accomplir. Le château de Seebenstein qu’elle habite durant la belle saison, bâti sur une haute montagne, est d’un abord difficile ; et à l’époque de notre histoire, il fallait plusieurs heures pour se rendre du vieux parc à l’église la plus proche. Il était facile, par contre, de revenir à Vienne, mais une fois qu’Elisabeth Bathory se trouvait dans ses domaines, rien ne la décidait à les quitter avant l’automne : non moins que Dieu et la religion, la princesse aimait ses aises, la paresse et toutes les voluptés. Voici un charmant début pour un grand classique de la littérature érotique. Ecrite au début du Xxème siècle, elle met en scène une relation ambiguë entre la princesse Bathory et son confesseur.

Language:

French

Narrators:

Nicolas Planchais

Length:

53m


Chapters

Chapter 1
Chapter 1

53:50