Try Premium for 30 days

Live games for all NFL, MLB, NBA, & NHL teams
Commercial-Free Music
No Display Ads
Le prophète du libéralisme / The prophet of liberalism-logo

Le prophète du libéralisme / The prophet of liberalism

Michel Piquemal

Il nous avait tous réunis, sur le golf somptueux de sa demeure privée. Et nous le suivions radieux, portant fièrement à tour de rôle le sac garni de ses clubs. Et nous nous tenions là pour apprendre de lui, pleins d’une soif de savoir humble et sans borne. Juges, médecins, banquiers, professeurs, chefs d’entreprise, journalistes... notre cortège l’accompagnait, comme la traîne d’une robe princière... Alors, dans un sourire béat, Mère Rosetta demanda - Et la pauvreté, Maître ? Que les rêveurs cessent de rêver. Toujours il y eut des pauvres et toujours il y aura des pauvres, car toujours il y aura des individus plus faibles, moins industrieux et plus fainéants. Il est normal que l’inventivité des plus forts soit récompensée, il est normal que la passivité des plus faibles ne le soit pas. Mais il n’y a pas de réelle pauvreté économique. Le plus pauvre des pays a toujours quelque chose à vendre. Accepter nos déchets nucléaires, prostituer ses enfants, les proposer à l’adoption, vendre leurs organes, leurs reins, leurs cornées... En vérité, je vous le dis, la richesse des pauvres est incalculable. “ En ces temps de désarroi, où beaucoup s’interrogent sur la marche et l’avenir de notre civilisation, il est bon d’écouter Celui qui parle vrai, Celui dont la langue n’est pas de bois, qui dit les choses crûment... En pastichant un fameux livre de sagesse, Michel Piquemal nous livre une satire drolatique et jubilatoire. Un pamphlet terriblement décapant. Qui osera nier que ce sont là les paroles d’évangile de l’ultra-libéralisme triomphant ?

Il nous avait tous réunis, sur le golf somptueux de sa demeure privée. Et nous le suivions radieux, portant fièrement à tour de rôle le sac garni de ses clubs. Et nous nous tenions là pour apprendre de lui, pleins d’une soif de savoir humble et sans borne. Juges, médecins, banquiers, professeurs, chefs d’entreprise, journalistes... notre cortège l’accompagnait, comme la traîne d’une robe princière... Alors, dans un sourire béat, Mère Rosetta demanda - Et la pauvreté, Maître ? Que les rêveurs cessent de rêver. Toujours il y eut des pauvres et toujours il y aura des pauvres, car toujours il y aura des individus plus faibles, moins industrieux et plus fainéants. Il est normal que l’inventivité des plus forts soit récompensée, il est normal que la passivité des plus faibles ne le soit pas. Mais il n’y a pas de réelle pauvreté économique. Le plus pauvre des pays a toujours quelque chose à vendre. Accepter nos déchets nucléaires, prostituer ses enfants, les proposer à l’adoption, vendre leurs organes, leurs reins, leurs cornées... En vérité, je vous le dis, la richesse des pauvres est incalculable. “ En ces temps de désarroi, où beaucoup s’interrogent sur la marche et l’avenir de notre civilisation, il est bon d’écouter Celui qui parle vrai, Celui dont la langue n’est pas de bois, qui dit les choses crûment... En pastichant un fameux livre de sagesse, Michel Piquemal nous livre une satire drolatique et jubilatoire. Un pamphlet terriblement décapant. Qui osera nier que ce sont là les paroles d’évangile de l’ultra-libéralisme triomphant ?
More Information

Genres:

Fiction

Description:

Il nous avait tous réunis, sur le golf somptueux de sa demeure privée. Et nous le suivions radieux, portant fièrement à tour de rôle le sac garni de ses clubs. Et nous nous tenions là pour apprendre de lui, pleins d’une soif de savoir humble et sans borne. Juges, médecins, banquiers, professeurs, chefs d’entreprise, journalistes... notre cortège l’accompagnait, comme la traîne d’une robe princière... Alors, dans un sourire béat, Mère Rosetta demanda - Et la pauvreté, Maître ? Que les rêveurs cessent de rêver. Toujours il y eut des pauvres et toujours il y aura des pauvres, car toujours il y aura des individus plus faibles, moins industrieux et plus fainéants. Il est normal que l’inventivité des plus forts soit récompensée, il est normal que la passivité des plus faibles ne le soit pas. Mais il n’y a pas de réelle pauvreté économique. Le plus pauvre des pays a toujours quelque chose à vendre. Accepter nos déchets nucléaires, prostituer ses enfants, les proposer à l’adoption, vendre leurs organes, leurs reins, leurs cornées... En vérité, je vous le dis, la richesse des pauvres est incalculable. “ En ces temps de désarroi, où beaucoup s’interrogent sur la marche et l’avenir de notre civilisation, il est bon d’écouter Celui qui parle vrai, Celui dont la langue n’est pas de bois, qui dit les choses crûment... En pastichant un fameux livre de sagesse, Michel Piquemal nous livre une satire drolatique et jubilatoire. Un pamphlet terriblement décapant. Qui osera nier que ce sont là les paroles d’évangile de l’ultra-libéralisme triomphant ?

Language:

French

Length:

1h 12m


Chapters

Chapter 1
Chapter 1

03:17


Chapter 2
Chapter 2

01:25


Chapter 3
Chapter 3

01:56


Chapter 4
Chapter 4

01:36


Chapter 5
Chapter 5

01:46


Chapter 6
Chapter 6

01:31


Chapter 7
Chapter 7

02:10


Chapter 8
Chapter 8

01:45


Chapter 9
Chapter 9

01:19


Chapter 10
Chapter 10

00:50


Chapter 11
Chapter 11

01:19


Chapter 12
Chapter 12

02:29


Chapter 13
Chapter 13

01:09


Chapter 14
Chapter 14

01:27


Chapter 15
Chapter 15

01:09


Chapter 16
Chapter 16

00:38


Chapter 17
Chapter 17

01:45


Chapter 18
Chapter 18

01:10


Chapter 19
Chapter 19

02:29


Chapter 20
Chapter 20

00:24


Chapter 21
Chapter 21

00:50


Chapter 22
Chapter 22

01:39


Chapter 23
Chapter 23

01:46


Chapter 24
Chapter 24

02:02


Chapter 25
Chapter 25

02:23


Chapter 26
Chapter 26

01:25


Chapter 27
Chapter 27

02:16


Chapter 28
Chapter 28

01:25


Chapter 29
Chapter 29

01:37


Chapter 30
Chapter 30

01:18


Chapter 31
Chapter 31

02:10


Chapter 32
Chapter 32

01:10


Chapter 33
Chapter 33

01:40


Chapter 34
Chapter 34

01:39


Chapter 35
Chapter 35

03:09


Chapter 36
Chapter 36

01:12


Chapter 37
Chapter 37

01:12


Chapter 38
Chapter 38

00:39


Chapter 39
Chapter 39

00:59


Chapter 40
Chapter 40

01:22


Chapter 41
Chapter 41

00:56


Chapter 42
Chapter 42

01:28


Chapter 43
Chapter 43

01:55


Chapter 44
Chapter 44

01:24


Chapter 45
Chapter 45

01:36


Chapter 46
Chapter 46

02:03