Princesse de Clèves-logo

Princesse de Clèves

Madame de La Fayette

La Princesse de Clèves, de Marie-Madeleine de La Fayette, fut publié anonymement en 1678 et connut un grand succès dès sa parution. Sur la fastueuse toile de fond de la cour d’Henri II, la très jeune Mademoiselle de Chartres, parangon de beauté et de vertu, devient la Princesse de Clèves en épousant un homme exemplaire qu’elle estime sans pouvoir aimer. Ce n’est que trop tard que madame de Clèves rencontre son double masculin, le duc de Nemours, dont elle se découvre progressivement, et bien malgré elle, amoureuse. Au hasard de confessions, de portraits dérobés, de lettres égarées et de rencontres fortuites, c’est alors une lutte entre passion et devoir que le récit s’attache à dépeindre. Le contexte historique du milieu du XVIe siècle, dont les principaux événements politiques charpentent la narration, vient renforcer la grandeur du récit et la noblesse exceptionnelle des personnages, en qui tout – beauté, sagesse, grâce, ou passion – est superlatif. Par-delà son caractère de roman historique, le récit a également valeur de témoin littéraire du XVIIe siècle, par ses conversations précieuses, l’influence du jansénisme ou encore celle du théâtre classique. Les pauses introspectives qui ponctuent les événements et la complexité des sentiments que la narration retranscrit avec subtilité contribuent à faire de ce roman un texte fondateur dans l’histoire du roman moderne. (résumé par Isabelle)

La Princesse de Clèves, de Marie-Madeleine de La Fayette, fut publié anonymement en 1678 et connut un grand succès dès sa parution. Sur la fastueuse toile de fond de la cour d’Henri II, la très jeune Mademoiselle de Chartres, parangon de beauté et de vertu, devient la Princesse de Clèves en épousant un homme exemplaire qu’elle estime sans pouvoir aimer. Ce n’est que trop tard que madame de Clèves rencontre son double masculin, le duc de Nemours, dont elle se découvre progressivement, et bien malgré elle, amoureuse. Au hasard de confessions, de portraits dérobés, de lettres égarées et de rencontres fortuites, c’est alors une lutte entre passion et devoir que le récit s’attache à dépeindre. Le contexte historique du milieu du XVIe siècle, dont les principaux événements politiques charpentent la narration, vient renforcer la grandeur du récit et la noblesse exceptionnelle des personnages, en qui tout – beauté, sagesse, grâce, ou passion – est superlatif. Par-delà son caractère de roman historique, le récit a également valeur de témoin littéraire du XVIIe siècle, par ses conversations précieuses, l’influence du jansénisme ou encore celle du théâtre classique. Les pauses introspectives qui ponctuent les événements et la complexité des sentiments que la narration retranscrit avec subtilité contribuent à faire de ce roman un texte fondateur dans l’histoire du roman moderne. (résumé par Isabelle)
More Information

Description:

La Princesse de Clèves, de Marie-Madeleine de La Fayette, fut publié anonymement en 1678 et connut un grand succès dès sa parution. Sur la fastueuse toile de fond de la cour d’Henri II, la très jeune Mademoiselle de Chartres, parangon de beauté et de vertu, devient la Princesse de Clèves en épousant un homme exemplaire qu’elle estime sans pouvoir aimer. Ce n’est que trop tard que madame de Clèves rencontre son double masculin, le duc de Nemours, dont elle se découvre progressivement, et bien malgré elle, amoureuse. Au hasard de confessions, de portraits dérobés, de lettres égarées et de rencontres fortuites, c’est alors une lutte entre passion et devoir que le récit s’attache à dépeindre. Le contexte historique du milieu du XVIe siècle, dont les principaux événements politiques charpentent la narration, vient renforcer la grandeur du récit et la noblesse exceptionnelle des personnages, en qui tout – beauté, sagesse, grâce, ou passion – est superlatif. Par-delà son caractère de roman historique, le récit a également valeur de témoin littéraire du XVIIe siècle, par ses conversations précieuses, l’influence du jansénisme ou encore celle du théâtre classique. Les pauses introspectives qui ponctuent les événements et la complexité des sentiments que la narration retranscrit avec subtilité contribuent à faire de ce roman un texte fondateur dans l’histoire du roman moderne. (résumé par Isabelle)

Language:

French

Narrators:

LibriVox Community

Length:

5h 28m


Chapters

Free Sample

01:00

Chapter 1
Chapter 1

01:13


Chapter 2
Chapter 2

16:34


Chapter 3
Chapter 3

16:58


Chapter 4
Chapter 4

15:22


Chapter 5
Chapter 5

12:52


Chapter 6
Chapter 6

14:45


Chapter 7
Chapter 7

08:19


Chapter 8
Chapter 8

17:21


Chapter 9
Chapter 9

18:22


Chapter 10
Chapter 10

21:22


Chapter 11
Chapter 11

22:17


Chapter 12
Chapter 12

08:49


Chapter 13
Chapter 13

13:19


Chapter 14
Chapter 14

16:51


Chapter 15
Chapter 15

14:26


Chapter 16
Chapter 16

14:49


Chapter 17
Chapter 17

16:24


Chapter 18
Chapter 18

16:36


Chapter 19
Chapter 19

14:07


Chapter 20
Chapter 20

09:18


Chapter 21
Chapter 21

12:26


Chapter 22
Chapter 22

15:35


Chapter 23
Chapter 23

10:20