Rouletabille: le mystère de la chambre jaune - Les enquêtes de Rouletabille-logo

Rouletabille: le mystère de la chambre jaune - Les enquêtes de Rouletabille

Gaston Leroux

Le grand succès de ce roman tient, au-delà de son intrigue, aux quelques éléments surréalistes et poétiques, qui feront notamment l'admiration de Jean Cocteau qui en signera la préface. La porte de la chambre fermée à clef "à l'intérieur", les volets de l'unique fenêtre fermés, eux aussi "à l'intérieur", pas de cheminée. Qui a tenté de tuer Mlle Stangerson et, surtout, par où l'assassin a-t-il pu fuir de la chambre jaune ? C'est le jeune reporter Rouletabille, limier surdoué et raisonnant par "le bon bout de la raison", qui va trouver la solution de cet affolant problème. C'est un roman construit sur une enquête et donc sur la recherche de la vérité. Une phrase mystérieuse dans le roman « Le presbytère n’a rien perdu de son charme, ni le jardin de son éclat » prendra rapidement pour les amateurs le statut de citation culte.

Le grand succès de ce roman tient, au-delà de son intrigue, aux quelques éléments surréalistes et poétiques, qui feront notamment l'admiration de Jean Cocteau qui en signera la préface. La porte de la chambre fermée à clef "à l'intérieur", les volets de l'unique fenêtre fermés, eux aussi "à l'intérieur", pas de cheminée. Qui a tenté de tuer Mlle Stangerson et, surtout, par où l'assassin a-t-il pu fuir de la chambre jaune ? C'est le jeune reporter Rouletabille, limier surdoué et raisonnant par "le bon bout de la raison", qui va trouver la solution de cet affolant problème. C'est un roman construit sur une enquête et donc sur la recherche de la vérité. Une phrase mystérieuse dans le roman « Le presbytère n’a rien perdu de son charme, ni le jardin de son éclat » prendra rapidement pour les amateurs le statut de citation culte.
More Information

Description:

Le grand succès de ce roman tient, au-delà de son intrigue, aux quelques éléments surréalistes et poétiques, qui feront notamment l'admiration de Jean Cocteau qui en signera la préface. La porte de la chambre fermée à clef "à l'intérieur", les volets de l'unique fenêtre fermés, eux aussi "à l'intérieur", pas de cheminée. Qui a tenté de tuer Mlle Stangerson et, surtout, par où l'assassin a-t-il pu fuir de la chambre jaune ? C'est le jeune reporter Rouletabille, limier surdoué et raisonnant par "le bon bout de la raison", qui va trouver la solution de cet affolant problème. C'est un roman construit sur une enquête et donc sur la recherche de la vérité. Une phrase mystérieuse dans le roman « Le presbytère n’a rien perdu de son charme, ni le jardin de son éclat » prendra rapidement pour les amateurs le statut de citation culte.

Language:

French

Narrators:

Philippe Colin, Patrick Martinez-Bournat, Frédéric Chevaux

Length:

8h 32m


Chapters

Chapter 1
Chapter 1

21:41


Chapter 2
Chapter 2

12:39


Chapter 3
Chapter 3

17:15


Chapter 4
Chapter 4

11:28


Chapter 5
Chapter 5

09:36


Chapter 6
Chapter 6

23:13


Chapter 7
Chapter 7

17:07


Chapter 8
Chapter 8

12:13


Chapter 9
Chapter 9

16:09


Chapter 10
Chapter 10

16:02


Chapter 11
Chapter 11

48:14


Chapter 12
Chapter 12

11:10


Chapter 13
Chapter 13

26:06


Chapter 14
Chapter 14

09:29


Chapter 15
Chapter 15

25:19


Chapter 16
Chapter 16

06:06


Chapter 17
Chapter 17

15:33


Chapter 18
Chapter 18

05:27


Chapter 19
Chapter 19

26:12


Chapter 20
Chapter 20

09:49


Chapter 21
Chapter 21

17:59


Chapter 22
Chapter 22

09:11


Chapter 23
Chapter 23

09:19


Chapter 24
Chapter 24

18:39


Chapter 25
Chapter 25

02:05


Chapter 26
Chapter 26

19:22


Chapter 27
Chapter 27

01:08:00


Chapter 28
Chapter 28

11:59


Chapter 29
Chapter 29

15:36