Histoire Vivante - La 1ere-logo

Histoire Vivante - La 1ere

History Podcasts

Histoire Vivante, une émission quotidienne avec des historiennes, des historiens et des archives pour comprendre comment l'histoire agit dans notre présent. Une émission d'Anaïs Kien. Fichiers disponibles durant 30 jours après diffusion. - Pour un usage privé exclusivement.

Location:

Switzerland

Description:

Histoire Vivante, une émission quotidienne avec des historiennes, des historiens et des archives pour comprendre comment l'histoire agit dans notre présent. Une émission d'Anaïs Kien. Fichiers disponibles durant 30 jours après diffusion. - Pour un usage privé exclusivement.

Language:

French


Episodes

Refuges suisses – 5/5 : Charlie Chaplin

2/26/2024
La Suisse, une terre de refuge pour les célébrités. On ne compte plus le nombre de stars qui ont séjourné dans ce pays et celles qui y résident encore aujourd’hui. Les raisons de ces exils sont variées : fiscalité, climat, paysage, situation géographique, mais avant tout la tranquillité. La discrétion des Helvètes, valeur érigée en vertu convient très bien à ces résidents qui souffrent parfois de leur trop plein de notoriété. En 1952, c’est une star mondiale qui décide de poser sa canne et son chapeau dans le canton de Vaud. Charlie Chaplin vient de se voir retirer son visa de résident aux Etats-Unis pour cause de sympathie avec les communistes. La chasse aux sorcières menée par le sénateur McCarthy et le FBI d’Edgard Hoover à Hollywood propulsent l’artiste en tête d’affiche du dénigrement à la sauce guerre froide. Eugene, le fils de Chaplin, né en Suisse peu de temps après son arrivée, nous reçoit dans la maison familiale de Corsier-sur-Vevey, devenue musée en 2016. Olivia Baliguet est responsable de la communication du Chaplin’s World, l’ancien maison des Chaplin devenue musée. https://www.chaplinsworld.com/

Duration:00:28:49

Refuges suisses – 4/5 : Coco Chanel

2/26/2024
La Suisse n’est pas qu’un repère de célébrités en retraite et de gauchistes en quête de tranquillité dans une Europe où ils sont pourchassés. Le 25 août 1944, Paris est libéré. Quatre jours plus tard, Gabrielle Chanel, très célèbre créatrice de mode, est arrêtée, interrogée et très rapidement relâchée grâce à l’appui d’un certain… Winston Churchill. En septembre de la même année, elle décide de quitter la France et se réfugie à Lausanne. Elle y retrouve son amant, un espion allemand, pour poursuivre quelques années encore une relation amoureuse qui lui a déjà valu des soupçons de collaboration avec le nazisme. Célèbre et riche, Coco Chanel passe huit ans en exil volontaire dans la capitale vaudoise. Entre les suites des palaces de la Riviera et une maison qu’elle loue à Lausanne, elle fréquente le petit cercle des collaborateurs en fuite. Un parcours que la journaliste Marie Fert a retracé dans son livre, Gabrielle Chanel, les années d’exil, paru aux Editions Slatkine en 2021. https://www.slatkine.com/fr/editions-slatkine/74905-book-07211030-9782832110300.html

Duration:00:28:59

Refuges suisses – 3/5 : Mikhail Bakounine

2/26/2024
Au XIXème siècle, les révolutions en Europe sont nombreuses, et avec elles la répression qui s’abat invariablement sur les adeptes des théories politiques nouvelles de gauche. La Suisse jouit d’une image de terre d’accueil pour de nombreux intellectuels qui fuient l’hostilité de leurs terres d’origine. Le pays est considéré comme un laboratoire à ciel ouvert où les théories libérales, radicales, puis socialistes et anarchistes se vivent au quotidien. A ce moment-là, la création de l’Etat fédéral en 1848 est perçue comme la seule concrétisation réussie d’une révolution libérale. Au milieu de l’Europe, la Suisse semble donc très prometteuse et notamment pour Mikhaïl Bakounine, philosophe russe révolutionnaire et théoricien de l’anarchie politique. Florian Eitel est historien, conservateur au Nouveau Musée Bienne et auteur d'une thèse sur les anarchistes de Saint-Imier. Il répond à Pierre Jenny. Kristina Schulz est historienne à l’Université de Neuchâtel et nous emmène sur les traces de Bakounine, au micro de Pierre Jenny. https://www.intervalles.ch/wp-content/uploads/2022/09/vallon-eitel-long.pdf

Duration:00:30:16

Refuges suisses – 2/5 : Hubert Aquin

2/26/2024
On pourrait croire l’histoire sortie d’un roman d’espionnage : A l’automne 1966, le romancier québécois, Hubert Aquin, est expulsé de Suisse. On lui oppose une population étrangère trop nombreuse sur le territoire. Arrivé quelques mois plus tôt pour s’établir durablement en Suisse, l’homme a surtout un passé qui pourrait contrarier les autorités : Ancien militant de l’indépendance du Québec passé dans la clandestinité. Jugé dans son pays, interné quelque temps en hôpital psychiatrique, il s’établit à Lausanne au printemps 1966 pour y vivre et y écrire. Alertées de sa présence, les polices cantonale et fédérale le surveillent et placent son téléphone sur écoute. Elles craignent qu’Hubert Aquin ne joue le rôle d’un agent de liaison entre les indépendantistes québécois et jurassiens. Ces-derniers sont très actifs cette année-là. Pour comprendre cet accueil épineux d’Hubert Aquin, Pierre Jenny a rencontré Claude Hauser, professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Fribourg et co-directeur du Centre suisse d’études sur le Québec et la francophonie. Il nous emmène au Canada, et plus précisément dans le Québec des années 1960 qui vit à l’heure de la Révolution tranquille. https://www.erudit.org/fr/revues/globe/2010-v13-n1-globe3916/044640ar.pdf

Duration:00:28:28

Refuges suisses 1/5 : Agota Kristof

2/26/2024
La Suisse, terre de refuge, est une réalité variable au cours de l’histoire. Des premiers réfugiés protestants de la Saint-Barthélemy au XVIème siècle aux familles ukrainiennes de notre temps présent. Cet accueil ne raconte pas les trajectoires de celles et ceux qui s’arrachent à leur histoire, à leur premier territoire. Dans cette série, Histoire vivante explore ces nouvelles vies de nombreux anonymes et quelques célébrités en Suisse pour le meilleur, mais pas toujours. 1956, un vent de liberté souffle sur une partie de l’Europe l’Est après la mort de Staline. On demande plus au socialisme qui promettait beaucoup. Le 23 octobre, plus de 10’000 personnes manifestent à Budapest. La répression fait plus de 2’500 morts côté hongrois, 700 côté soviétique. Pour 200'000 Hongroises et Hongrois, c’est l’exode. Dix mille réfugiés trouvent refuge en Suisse. Parmi eux, Agota Kristof, arrivée en Suisse en 1956 avec son mari et sa fille, élabore en exil une littérature où la brutalité du déracinement occupe une place centrale. On la suit dans son itinéraire avec Tiphaine Robert historienne et spécialiste de l'immigration hongroise en Suisse, au micro de Pierre Jenny. https://www.jfb.hu/lettres/tiphaine-robert-des-migrants-et-des-revenants

Duration:00:30:27

Ces animaux parmi nous (5/5) : Les animaux fantastiques des siècles avant Harry Potter

2/19/2024
Des serpents géants aux hippogriffes de la série Harry Potter et de son successeur Dragonneau en passant par les dragons de Game of Thrones, ils sont de retours en force ces animaux légendaires. Une histoire fantastique qui a une histoire tout court. Si les animaux qui peuplent les premiers épisodes de cette série d’Histoire Vivante sont bien réels, dans ce dernier épisode ils sont mythologiques : licornes, sphinx et Phénix, tête de lion et corps de crocodiles ou inversement. Hélène Bouillon, égyptologue et conservatrice au Louvre-Lens nous guide pour retracer l’histoire de leur présence dans nos romans, nos films et peut-être même dans nos têtes. Ces créatures fantastiques qui peuplent aujourd’hui les fictions pour le jeune public ont une histoire qui concerne tout aussi bien les adultes. Alors pour comprendre pourquoi l'humanité les a inventé on reprend l’histoire depuis le début dans l'Antiquité orientale entre la Mésopotamie, l’Egypte et l’Iran. https://www.puf.com/une-histoire-des-animaux-fantastiques

Duration:00:29:09

Ces animaux parmi nous (5/5) : Les animaux fantastiques des siècles avant Harry Potter

2/19/2024
Des serpents géants aux hippogriffes de la série Harry Potter et de son successeur Dragonneau en passant par les dragons de Game of Thrones, ils sont de retours en force ces animaux légendaires. Une histoire fantastique qui a une histoire tout court. Si les animaux qui peuplent les premiers épisodes de cette série d’Histoire Vivante sont bien réels, dans ce dernier épisode ils sont mythologiques : licornes, sphinx et Phénix, tête de lion et corps de crocodiles ou inversement. Hélène Bouillon, égyptologue et conservatrice au Louvre-Lens nous guide pour retracer l’histoire de leur présence dans nos romans, nos films et peut-être même dans nos têtes. Ces créatures fantastiques qui peuplent aujourd’hui les fictions pour le jeune public ont une histoire qui concerne tout aussi bien les adultes. Alors pour comprendre pourquoi l'humanité les a inventé on reprend l’histoire depuis le début dans l'Antiquité orientale entre la Mésopotamie, l’Egypte et l’Iran. https://www.puf.com/une-histoire-des-animaux-fantastiques

Duration:00:29:09

Ces animaux parmi nous (4/5) : De la machine à l’assiette

2/19/2024
Préserver les êtres vivants c’était un projet de société au XIXe siècle. En tout cas un des arguments pour légitimer la révolution industrielle. Ménager l’humain mais aussi ces animaux utilisés comme force motrice pour les premières machines, pour tirer, soulever, moudre ou encore pomper. Dans cet épisode, on entre dans le détail de ces échanges entre le travail humain et le travail animal. Animaux et humains, même combat et on retrouve l’historien François Jarrige auteur de La ronde des bêtes paru aux éditions La Découverte. Mettre les animaux au travail c’est tout un savoir-faire et même une science qui se développe au XIXe siècle. La force de traction animale et les premiers moteurs à énergie fossile coexistent pendant tout le XIXe siècle et même bien au-delà, vous verrez, et pourtant le moteur animal devient un archaïsme, une image d’Epinal d’un temps révolu. Cette image d’une technique de travail obsolète, elle se construit petit à petit sans considérations pour la réalité des usages aussi bien dans les pressoirs, les filatures et les travaux agricoles. https://www.editionsladecouverte.fr/la_ronde_des_betes-9782348076718

Duration:00:29:13

Ces animaux parmi nous (4/5) : De la machine à l’assiette

2/19/2024
Préserver les êtres vivants c’était un projet de société au XIXe siècle. En tout cas un des arguments pour légitimer la révolution industrielle. Ménager l’humain mais aussi ces animaux utilisés comme force motrice pour les premières machines, pour tirer, soulever, moudre ou encore pomper. Dans cet épisode, on entre dans le détail de ces échanges entre le travail humain et le travail animal. Animaux et humains, même combat et on retrouve l’historien François Jarrige auteur de La ronde des bêtes paru aux éditions La Découverte. Mettre les animaux au travail c’est tout un savoir-faire et même une science qui se développe au XIXe siècle. La force de traction animale et les premiers moteurs à énergie fossile coexistent pendant tout le XIXe siècle et même bien au-delà, vous verrez, et pourtant le moteur animal devient un archaïsme, une image d’Epinal d’un temps révolu. Cette image d’une technique de travail obsolète, elle se construit petit à petit sans considérations pour la réalité des usages aussi bien dans les pressoirs, les filatures et les travaux agricoles. https://www.editionsladecouverte.fr/la_ronde_des_betes-9782348076718

Duration:00:29:13

Ces animaux parmi nous (3/5) : les premiers moteurs de l’histoire

2/19/2024
L’Histoire de l’industrie ne commence pas forcément par les machines. L’image apparait un peu archaïque et pourtant les animaux sont des acteurs à part entière de l’ère industrielle. Aux premiers temps de la mécanisation on a utilisé les animaux comme moteur. C’est ce qu’a voulu démontrer François Jarrige dans son livre La Ronde des Bêtes, paru aux éditions La Découverte. Et ça commence par un dispositif qui sonne comme un jeu dans une ambiance de fête foraine : le manège. Dans nos têtes l’industrie c’est de la mécanique, des roues dentelées et assemblées, éventuellement de la rouille, dans tous les cas du bruit et certainement pas des poils et du crottin. L’histoire de l’énergie animal c’est un « continent englouti » par l’idée que l’on se fait de la modernité et ce qu’on attribue à l’ancien temps et à notre temps. Un épisode englouti sous quelques siècles d’hydrocarbure, de pétrole et autres énergies fossiles. Pourtant la technique du manège est partout dans l’histoire du développement des mines et des fabriques. https://www.editionsladecouverte.fr/la_ronde_des_betes-9782348076718

Duration:00:29:09

Ces animaux parmi nous (3/5) : les premiers moteurs de l’histoire

2/19/2024
L’Histoire de l’industrie ne commence pas forcément par les machines. L’image apparait un peu archaïque et pourtant les animaux sont des acteurs à part entière de l’ère industrielle. Aux premiers temps de la mécanisation on a utilisé les animaux comme moteur. C’est ce qu’a voulu démontrer François Jarrige dans son livre La Ronde des Bêtes, paru aux éditions La Découverte. Et ça commence par un dispositif qui sonne comme un jeu dans une ambiance de fête foraine : le manège. Dans nos têtes l’industrie c’est de la mécanique, des roues dentelées et assemblées, éventuellement de la rouille, dans tous les cas du bruit et certainement pas des poils et du crottin. L’histoire de l’énergie animal c’est un « continent englouti » par l’idée que l’on se fait de la modernité et ce qu’on attribue à l’ancien temps et à notre temps. Un épisode englouti sous quelques siècles d’hydrocarbure, de pétrole et autres énergies fossiles. Pourtant la technique du manège est partout dans l’histoire du développement des mines et des fabriques. https://www.editionsladecouverte.fr/la_ronde_des_betes-9782348076718

Duration:00:29:09

Ces animaux parmi nous (2/5) : Vivre avec le loup

2/19/2024
Depuis qu’on en a des traces, le loup est perpétuellement de retour. Parfois plus discret, en général il surgit avec fracas, tragédie pour ceux qui en souffrent et soulagement pour ceux qui défendent son existence dans notre écosystème. On retrouve l’historien Jean-Marc Moriceau, grand spécialiste du loup pour se demander comment le loup est devenu ce prédateur tant redouté dont la réputation dépasse largement le nombre de fois où l’on peut le croiser au cours d’une vie. Une de ces raisons c’est que la presse aime le loup depuis son invention. Et oui même la bête du Gévaudan, ce monstre sanguinaire qui faisait la Une au XVIIIe siècle, c’est aussi une mécanique médiatique. Le goût pour l’effroi commence là, on aime les histoires qui font peur, surtout quand elles se produisent loin de chez nous. https://www.tallandier.com/livre/la-bete-du-gevaudan/

Duration:00:29:09

Ces animaux parmi nous (2/5) : Vivre avec le loup

2/19/2024
Depuis qu’on en a des traces, le loup est perpétuellement de retour. Parfois plus discret, en général il surgit avec fracas, tragédie pour ceux qui en souffrent et soulagement pour ceux qui défendent son existence dans notre écosystème. On retrouve l’historien Jean-Marc Moriceau, grand spécialiste du loup pour se demander comment le loup est devenu ce prédateur tant redouté dont la réputation dépasse largement le nombre de fois où l’on peut le croiser au cours d’une vie. Une de ces raisons c’est que la presse aime le loup depuis son invention. Et oui même la bête du Gévaudan, ce monstre sanguinaire qui faisait la Une au XVIIIe siècle, c’est aussi une mécanique médiatique. Le goût pour l’effroi commence là, on aime les histoires qui font peur, surtout quand elles se produisent loin de chez nous. https://www.tallandier.com/livre/la-bete-du-gevaudan/

Duration:00:29:09

Ces animaux parmi nous (1/5) : le loup est parmi nous

2/19/2024
Les relations entre les humains et le monde animal, on en parle beaucoup, et pourtant on se trouve souvent confronté aux trous de mémoire de cette histoire. Histoire Vivante se penche dans cette nouvelle série sur ces relations oubliées entre nous, et eux, du loup aux animaux prolétaires de l'industrie en passant par les animaux fantastiques qui peuplent avec force l'imaginaire du XXIe siècle. Depuis trente ans, il est de retour. Alors qu'il était presque entré dans la légende, le loup est revenu et avec lui un sacré casse-tête à la fois pour le sauvegarder et s'en protéger. Parce que le loup, on avait un peu oublié comment vivre avec lui. Jean-Marc Moriceau en a fait sa spécialité de l'histoire du loup notamment dans son dernier ouvrage La mémoire des gens de la Terre, paru aux éditions Tallandier. Son territoire c'est plutôt la France mais si les archives ont des frontières nationales, le loup, lui, n'en a pas. Le loup s'attaque aux animaux d'élevage, mais à quel point ? Dans les années 1970 et 1980, Alain Molinier, historien du monde rural a commencé à compter ses attaques entre le XVIIe et le XVIIIe siècle. Chaque année, les loups en France tuaient ou blessaient 100'000 à 120'000 moutons, 8 à 10'000 vaches et veaux et 8 à 9'000 chevaux et juments. C'est au moins dix fois plus qu'aujourd'hui. https://www.tallandier.com/livre/la-memoire-des-gens-de-la-terre/

Duration:00:29:32

Ces animaux parmi nous (1/5) : le loup est parmi nous

2/19/2024
Les relations entre les humains et le monde animal, on en parle beaucoup, et pourtant on se trouve souvent confronté aux trous de mémoire de cette histoire. Histoire Vivante se penche dans cette nouvelle série sur ces relations oubliées entre nous, et eux, du loup aux animaux prolétaires de l'industrie en passant par les animaux fantastiques qui peuplent avec force l'imaginaire du XXIe siècle. Depuis trente ans, il est de retour. Alors qu'il était presque entré dans la légende, le loup est revenu et avec lui un sacré casse-tête à la fois pour le sauvegarder et s'en protéger. Parce que le loup, on avait un peu oublié comment vivre avec lui. Jean-Marc Moriceau en a fait sa spécialité de l'histoire du loup notamment dans son dernier ouvrage La mémoire des gens de la Terre, paru aux éditions Tallandier. Son territoire c'est plutôt la France mais si les archives ont des frontières nationales, le loup, lui, n'en a pas. Le loup s'attaque aux animaux d'élevage, mais à quel point ? Dans les années 1970 et 1980, Alain Molinier, historien du monde rural a commencé à compter ses attaques entre le XVIIe et le XVIIIe siècle. Chaque année, les loups en France tuaient ou blessaient 100'000 à 120'000 moutons, 8 à 10'000 vaches et veaux et 8 à 9'000 chevaux et juments. C'est au moins dix fois plus qu'aujourd'hui. https://www.tallandier.com/livre/la-memoire-des-gens-de-la-terre/

Duration:00:29:32

L’argent et nous (5/5) : Un lieu de mémoire de la finance mondiale : la City de Londres d’hier et d’aujourd’hui

2/12/2024
Histoire Vivante vous propose une série sur l’argent, en avoir ou pas, ce qu’il nous fait cet argent et les lieux où il se déploie. Il y a un endroit où l’argent atteint le paroxysme de la dématérialisation et où l’argent semble roi, c’est la City de Londres, avec sa bourse mondialement reconnue, ses traders et ses scandales. Dans ce cinquième épisode nous explorons son histoire et ses péripéties, Brexit en tête. Comment est-on passé du chapeau melon et des costumes aux fines rayures à cette place à la pointe de la finance mondiale ? Rencontre avec Youssef Cassis, professeur émérite de l'institut Universitaire Européen, et spécialiste de la City. Un entretien d’Etienne Duval.

Duration:00:26:31

L’argent et nous (4/5) : Nous n’avons pas tous les mêmes valeurs

2/12/2024
Histoire Vivante parle d’argent. Dans ce quatrième épisode, on s’intéresse aux objets qui permettent d’échanger de la richesse lorsqu’elle ne s’incarne pas dans une pièce ou un billet. Des coquillages, des matières précieuses, des œuvres, qui circulent et s’échangent parce qu’elles ont un autre type de valeur : la rareté, la sacralité ou encore leur valeur symbolique. Jusqu'à présent dans notre série, l'argent que nous avons évoqué a toujours eu une valeur objective, ou du moins mesurable. Les monnaies médiévales ou modernes, qu'elles soient faites d'or, d'argent, de cuivre ou de papier peuvent toujours être échangées selon un cours qui évolue mais qui est connu, elles correspondent à une certaine quantité d'or. Ce n'est pas le cas des monnaies auxquelles nous nous intéressons aujourd'hui en compagnie de Bérénice Geoffroy-Schneiter, historienne de l'art, spécialisée dans le bijou et la parure, elle a organisé en 2022 une exposition à la Monnaie de Paris. Etienne Duval l'a rencontrée et nous fait découvrir cette exposition. Le catalogue a été publié à l’occasion de l’exposition « Monnaies & Merveilles » à la Monnaie de Paris, il expose ces objets d’échange à travers les regards croisés d’anthropologues, d’économistes et d’historiens de l’art. C'est aussi un hommage aux artistes anonymes qui les ont créés.

Duration:00:28:50

L’argent et nous (3/5) : L’argent de l’esclavage et les révolutions

2/12/2024
Histoire Vivante poursuit son exploration de l’histoire de l’argent et surtout de notre rapport à l’argent. Au 18ème siècle, les colonies jouent un rôle essentiel dans l'économie des Empires : l’Espagne, le Portugal, les Pays Bas, la Grande Bretagne et la France. Mais bientôt les colons qui exploitent ces terres lointaines ne se contentent plus du rôle de simples fournisseurs des métropoles. Alors qu’ils revendiquent l'autonomie, voire l’indépendance, les habitants de la métropole ont eux pris l'habitude d'acheter les denrées exotiques produites par les colonies au prix du sang des esclaves, sans nécessairement se poser la question de leur coût économique et humain. Dans cet épisode on se demande si les révolutions changent le rapport à l’argent des consommateurs et à ce qu’ils achètent. Entretien avec Manuel Covo, professeur à l'université de Californie à Santa Barbara autour de son ouvrage « Entrepôt of Revolutions » paru en 2022 aux éditions Oxford University Press. Une interview réalisée par Etienne Duval.

Duration:00:27:49

L’argent et nous (2/5) : Le papier – monnaie, le pari manqué de John Law

2/12/2024
Dans ce deuxième épisode, il n’est pas question d’argent sonnant et trébuchant mais de l’invention de l’argent dématérialisé bien avant le sans contact et les cryptomonnaies, quand la richesse des individus comme des Etats se mesurait en livres et en onces d'or ou d'argent. Au début du 18ème siècle, un aventurier écossais débarque en France avec une solution aussi géniale que dangereuse : le papier monnaie, un lointain ancêtre du billet de banque. Entretien avec l'historien Nicolas Buat qui nous brosse le portrait de John Law inventeur de l'une des plus spectaculaires bulles spéculatives de l'histoire. Nous évoquons son ouvrage « John Law : la dette ou comment s’en débarrasser » paru en 20215 aux éditions Belles lettres.

Duration:00:28:46

L’argent et nous (1/5) : La richesse suisse à la fin du Moyen-Age entre les champs et la guerre des autres

2/12/2024
Histoire Vivante s’intéresse à notre rapport à l’argent, en avoir ou pas, ses usages, sa matérialité. Dans ce premier épisode, nous commençons ici, en Suisse. Au Moyen-âge, les cantons situés au cœur de ce qui allait devenir la Suisse occupent une place stratégique en Europe, au croisement des voies commerciales et militaires. Une position très appréciée par les grandes puissances voisines : Le Saint Empire Germanique, les Habsbourg, la France, la Bourgogne, L'Espagne, les Pays-Bas. Une position qui en rapporte, de l’argent. On commence au XVème siècle, pour comprendre qui en a justement de l’argent à cet endroit et à cette époque-là, parce que les choses s’apprêtent à changer… Explications de l'historien André Holenstein qui a consacré un ouvrage à ces rapports complexes entre les cantons suisses et les grandes puissances européennes dont la traduction française « Au coeur de l’Europe, une histoire de la suisse entre ouverture et repli » publié par les éditions Antipodes. Un entretien d’Etienne Duval.

Duration:00:28:30